DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Quelle est l'image de l'Ukraine chez les Européens ? Les résultats étonnants d'un sondage.


Ukraine

Quelle est l'image de l'Ukraine chez les Européens ? Les résultats étonnants d'un sondage.

Comment les européens perçoivent -ils l’Ukraine, quelle est l’image du pays en Europe? C’est la question posée par un institut européen, et les résultats sont étonnants : pour 46% , le pays fait penser à la guerre.

La corruption, et l’oligarchie, seraient les freins principaux pour une entré dans l’Europe. Près de 20% des personnes interrogées pensent à la Russie, quand on leur parle de l’Ukraine.

Olena Hetmanchuk, Directrice Institute of World Policy : “Je ne pense pas que les Européens considèrent l’Ukraine comme une partie de la Russie, comme dans le passé. A mon avis, l’association avec la Russie est surtout dûe à l’agression russe. Cette association est logique car cette question a été l’un des principaux sujets des médias européens l’an dernier.”

C’est le Royaume-Uni qui montre la plus grande indifférence à une adhésion de l’Ukraine à l’Europe. Et c’est la France qui se montre la plus sceptique, à cause d’une méconnaissance du pays. 31% des personnes interrogées considèrent quand-même le pays, comme européen.

Volodymyr Fesenko, expert en politique ukrainienne: “ L’Ukraine a besoin de trouver des compensations: comme le succès des réformes dans le pays ; la promotion de son histoire, qui doit être considéré comme une partie de l’histoire européenne. Cela va augmenter le pourcentage de personnes qui perçoivent l’Ukraine comme une partie de l’Europe, non seulement géographiquement, mais aussi politiquement et historiquement. “

Pour 30% des sondés, une adhésion européenne de l’Ukraine serait la meilleure façon de se protéger d’une agression russe.1% des personnes interrogées déclarent que l’Ukraine ne devrait pas être autorisée à rejoindre l’Union Européenne.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Clandestins : Londres renforce la sécurité dans le port de Douvres