DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Documentaire : guerre contre les cartels de la drogue faut-il prendre la justice en main ?

Vous lisez:

Documentaire : guerre contre les cartels de la drogue faut-il prendre la justice en main ?

Taille du texte Aa Aa

Matthew Heineman a filmé la guerre contre les cartels méxicain de la drogue des deux côtés de la frontière avec des groupes d'auto-défense paramilitaire.

L’auto-justice est-elle la réponse aux violences des cartels de la drogue que les gouvernements n’arrivent pas à enrayer ?
Ce documentaire suit le combat de deux groupes contre leur ennemi commun, le violent et meurtrier cartel mexicain de la drogue.
D’un côté, il y a le Dr. José Mireles, généraliste dans l‘état mexicain de Michoacan. Il est le leader de “autodefensas”, un groupe de citoyens unis contre le cartel des chevaliers des Templiers qui sème le chaos dans la région depuis des années.
De l’autre, aux Etats-Unis, l’ancien militaire Tim “Nailer” Foley est à la tête d’un groupe para-militaire, les patrouilleurs de la frontière de l’Arizona dont le but est d’empêcher les cartels de mettre les pieds dans la vallée de l’Altaïr, un désert connu comme le corridor de la cocaïne.

Le réalisateur Matthew Heineman, après avoir été dans de nombreux festivals, a présenté don documentaire choc à México :
“Je me suis incorporé dans les deux groupes pendant plus d’un an, et le film et l’histoire ont pris une direction que je n’aurais jamais pu prévoir. Mais une partie du docu essaye aussi de comprendre ce qui pousse ces gens à faire ce qu’ils font, à prendre les armes. C’est quelque chose de très compliqué parce que sont tous là pour des raisons différentes.”

Le groupe “autodefensas” a été créé par des civils qui dénoncent autant les cartels qu’un gouvernement corrompu.
Tous estiment que le président mexicain actuel, Enrique Pena Nieto, ne fait pas assez.

Matthew Heineman, réalisateur de Cartel Land.
“J’espère que les Américains, en voyant ce film vont réaliser que le pays un peu plus au sud, est en guerre, un pays avec lequel nous partageons tant d’Histoire et que nous sommes liés à cette guerre. C’est ce que je veux montrer. Et ici au Mexique, je pense que ce film va montrer un monde qu’ils connaissent un monde qu’ils connaissent plus ou moins, et qu’ils vont pouvoir toucher de près. J’espère que le film va mettre en place un dialogue très important.”

Le film balance entre le bien et le mal et pose cette question critique, peut-on combattre le feu avec le feu, et qui décide de ce qui est juste ou pas.
Au festival de Sundance, Matthew Heineman a reçu le prix du meilleur réalisateur et le prix spécial du jury dans la catégorie documentaire.
Cartel Land arrive sur les écrans américains en juillet.