DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Kremlin prolonge aussi ses sanctions contre les occidentaux

Vous lisez:

Le Kremlin prolonge aussi ses sanctions contre les occidentaux

Taille du texte Aa Aa

Le Kremlin contre-attaque : en réponse à la prolongation jusqu’en janvier 2016 des sanctions économiques contre la Russie de la part de l’Union européenne, Moscou a décidé de prolonger d’un an jusqu’en juin 2016 l’embargo contre les pays occidentaux sur la plupart des produits alimentaires listés par Moscou.

“Cette liste n’est pas constante et elle pourrait changer, a affirmé le premier ministre russe, Dmitry Medvedev. Cela dépendra d’un certain nombre de facteurs et de nos relations avec l’Union européenne aussi. Ce n’est pas la Russie qui a commencé cette guerre des sanctions. Et des efforts communs doivent être faits pour la stopper”.

C’est en réponse aux lourdes sanctions économiques décrétées par les européens après l’annexion de la Crimée par la Russie que Moscou avait introduit en aout 2014 un embargo sur la plupart des produits alimentaires en provenance des pays qui appliquent des sanctions à son encontre. Cet embargo affecte particulièrement les agriculteurs de l’Union européenne. Un récent rapport publié par un cabinet d‘études autrichien montre que le manque à gagner aurait atteint en un an 100 milliards d’euros.