DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Grèce et migration : résultats mitigés au sommet européen


state of the union

Grèce et migration : résultats mitigés au sommet européen

La semaine a été mouvementée pour la Grèce et ses créanciers. Ce week-end sera déterminant pour obtenir un accord. Les ministres des Finances de la zone euro devaient se retrouver ce samedi avant la date-butoir du mardi 30 juin. Ce jour-là, Athènes devra rembourser 1,5 milliard d’euros au FMI, une somme dont elle ne dispose pas actuellement.

Lors du sommet européen, il aura aussi été question de la crise migratoire. Après sept heures d’intenses débats, les dirigeants européens se sont engagés à répartir dans l’Union 40.000 demandeurs d’asile arrivés en Europe via l’Italie et la Grèce, et 20.000 autres qui se trouvent dans des pays tiers. Mais ils ont décidé que cela se ferait sur une base volontaire. Or le président de la Commission Jean-Claude Juncker avait, lui, proposé que l’accueil de ces migrants dans les pays membres soit obligatoire.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

state of the union

Bicentenaire de Waterloo : les reconstitueurs, des mordus d'histoire