DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Liberté sous caution accordée à Londres au chef des services secrets rwandais


Royaume-Uni

Liberté sous caution accordée à Londres au chef des services secrets rwandais

Des partisans du chef des services secrets rwandais exprimaient leur satisfaction ce jeudi à Londres en dansant et chantant. La justice britannique a accordé la liberté sous caution d’Emmanuel Karenzi Karake, arrêté samedi dans la capitale britannique à la demande de l’Espagne. Chérie Blair, femme de l’ancien Premier ministre Tony Blair fait partie des avocats du général Karake, personnalité clé du régime rwandais. Une caution d’un million de livres, soit 1,4 million d’euros, devait être versée.

“Je suis tellement heureux, a déclaré le ministre rwandais de la Justice, Johnston Busingye, à la sortie du tribunal. Justice a été rendue. Je suis heureux que cela soit probablement le début d’un long processus mettant en lumière des accusations espagnoles illégales, illicites et illégitimes”, a-t-il déclaré en substance.

Le général Karake est mis en cause en Espagne pour des “crimes de terrorisme” en lien avec la mort ou la disparition de neuf Espagnols dont trois travailleurs humanitaires de Médecins du Monde en 1997.

Une audience devant statuer sur son extradition vers l’Espagne se tiendra à la fin du mois d’octobre.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Massacre de Marikana en Afrique du Sud : l'attitude de la police mise en cause