DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Attentat en France : le suspect a envoyé un selfie avec la tête décapitée de sa victime


France

Attentat en France : le suspect a envoyé un selfie avec la tête décapitée de sa victime

L‘émotion et le choc à Fontaines-sur-Saône près de Lyon où habitait Hervé Cornara, cet homme qui a été retrouvé décapité vendredi sur le site d’une usine de gaz industriel, visée par un attentat. L’auteur présumé des faits, Yassin Salhi, aurait envoyé depuis son téléphone portable un selfie avec la tête de sa victime. La photo a été transmise vers un numéro canadien, qui pourrait être un relais.

Hervé Cornara, 54 ans, n‘était autre que le patron du suspect. Il dirigeait une société de transport. Son épouse l’a vu pour la dernière fois dans l’entreprise, quelques heures avant le drame.

Selon une source proche de l’enquête, Yassin Salhi a commencé à parler. Il devrait être transféré aujourd’hui vers le siège de la police antiterroriste près de Paris.

Les enquêteurs avaient retrouvé la tête d’Hervé Cornara, entourée de drapeaux islamistes, sur le grillage d’une usine d’Air Products en Isère. Yassin Salhi venait d’y déclencher une explosion en projetant son véhicule contre des bouteilles de gaz. Il avait été maîtrisé par des pompiers alors qu’il tentait de provoquer une seconde déflagration.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Incendie dans un parc aquatique à Taïwan : 500 blessés dont 200 graves