DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tunisie : le désarroi des commerçants de Sousse, après l'attentat

En Tunisie, les autorités ont annoncé ce dimanche un renforcement de la sécurité autour des sites touristiques après l’attentat qui a fait 38 morts à

Vous lisez:

Tunisie : le désarroi des commerçants de Sousse, après l'attentat

Taille du texte Aa Aa

En Tunisie, les autorités ont annoncé ce dimanche un renforcement de la sécurité autour des sites touristiques après l’attentat qui a fait 38 morts à Sousse. Cela suffira-t-il pour rassurer les touristes ?

Point of view

Si ça continue comme ça, on va devoir trouver un autre boulot, peut-être même partir à l'étranger, tenter d'émigrer en Europe.

En tout cas, à Sousse, les commerçants accusent le coup : depuis deux jours, la clientèle étrangère a déserté.

“Cet attentat, c’est très mauvais pour nous, pour notre activité, constate Najib Kaaya, commerçant. On dépend beaucoup des touristes. Maintenant, comment va-t-on faire pour gagner de l’argent et nourrir nos familles ? Que Dieu nous vienne en aide !”

Akram Melad tient un café dans la vieille ville. “Si ça continue comme ça, dit-il, on va devoir trouver un autre boulot, peut-être même partir à l‘étranger, tenter d‘émigrer en Europe, aller en Italie ou en France. Pour survivre, y en a qui vont être forcés de voler, de faire du trafic de drogue pour gagner de l’argent. Et puis y a des jeunes laissés-pour-compte qui vont se faire enrôler dans les groupes terroristes. Ils vont se faire laver le cerveau, et d’un coup, on les retrouvera avec une barbe et un turban, et ils partiront faire le djihad, et combattre au nom de l’Islam…”

L’attentat de vendredi a été perpétré par un Tunisien de 23 ans, et revendiqué ensuite par le groupe Etat islamique.

“Les Tunisiens avaient réussi à se débarrasser d’un régime dictatorial qui avait régné sur le pays pendant des années, commente l’envoyé spécial d’euronews, Mohammed Shaikhibrahim. Ils ont cru en une vie meilleure. Mais les voilà confrontés à des troubles politiques et à des attentats, des attaques qui semblent pouvoir se produire n’importe où, n’importe quand.”