DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Coup de chaud en Europe de l'Ouest


monde

Coup de chaud en Europe de l'Ouest

L’Europe de l’Ouest est frappée par une canicule précoce. C’est la première de l‘été. Elle devrait durer plusieurs jours avec des risques pour la santé des personnes les plus fragiles et des épisodes de pollution atmosphérique.

Du Portugal (déjà depuis deux semaines) au Royaume-Uni en passant par l’Espagne, la France, la Belgique, les Pays-Bas, ainsi que dans le nord de l’Italie, le thermomètre ne devrait pas descendre sous les 30°C, avec souvent des pics autour de 40°C.

Instruits par la canicule meurtrière de 2003, les pouvoirs publics ont multiplié les conseils sanitaires à la population : personnes âgées, jeunes enfants et personnes vulnérables sont invités à éviter de sortir ou à se rendre dans des locaux climatisés.

Avec un maximum de 41° dans le centre, l’Espagne, notamment, continue d‘étouffer et une grande partie du pays est en état d’alerte face aux risques d’incendie.

On dort très mal, ici à Séville, avec cette chaleur et sans air conditionné, on ne peut pas dormir, c’est impossible.”

En France, 40 départements sont en vigilance orange. Réunion des services de coordination des urgences sanitaires, alerte à la pollution à l’ozone en région parisienne. Toutes les mesures de précaution sont prises pour éviter une répétition de la catastrophe de 2003 (19 000 morts au total).

Il faut s’y préparer un peu, bien s’hydrater, sortir plus tard le soir ou bien faire ses activités tôt le matin, éviter les heures les plus chaudes de la journée.”

Bref, essayez de vous tenir aux frais. Tout un tas d’astuces anti-canicule fleurissent sur les réseaux sociaux, dans vos journaux et vos magazines…

Avec AFP, AP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Athènes pourrait annuler le référendum s'il y a un prêt