DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La Tunisie mobilise de nouveaux policiers et veut fermer des mosquées


Tunisie

La Tunisie mobilise de nouveaux policiers et veut fermer des mosquées

La police tunisienne n‘était pas préparée à une attaque terroriste sur la plage… C’est l’aveu même qu’a fait le président Béji Caïd Essebsi ce mardi. Le gouvernement tunisien a donc décidé de renforcer les forces de sécurité dans les lieux touristiques, et dès ce mercredi mille policiers de plus patrouilleront autour des plages, des hôtels et autres lieux d’attraction.

L’attentat de vendredi a fait 38 morts, dont au moins 22 victimes britanniques.

Mohammed Ali Al-Aroui, porte-parole du ministère de l’Intérieur :
“Nous avons déjà mis en place une série de mesures préventives pour frapper de façon forte toute personne qui applique ou propage une idéologie terroriste. Nous avons décidé de fermer certaines mosquées qui échappent aux contrôles de sécurité. Nous allons effectuer des opérations de sécurité au sein des lieux touristiques, et appeler les réservistes de l’armée à rejoindre également les dispositifs de sécurité”.

Mohammed Shaïkhibrahim, envoyé spécial en Tunisie :

“La Tunisie ne peut pas affronter les groupes terroristes seule et sans efforts internationaux, car il s’agit d’un phénomène aujourd’hui sans frontière, et qui perturbe tout le monde arabe”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Athènes pourrait annuler le référendum s'il y a un prêt