DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

A Lyon, les villes et les régions veulent peser de tout leur poids dans les discussions sur un accord climatique

Les collectivités territoriales sont en première ligne de la lutte contre le réchauffement climatique : c’est ce que l’on retiendra du premier sommet

Vous lisez:

A Lyon, les villes et les régions veulent peser de tout leur poids dans les discussions sur un accord climatique

Taille du texte Aa Aa

Les collectivités territoriales sont en première ligne de la lutte contre le réchauffement climatique : c’est ce que l’on retiendra du premier sommet des villes et des régions sur le climat, la conférence Climats et territoires, qui s’est ouverte à Lyon hier et se poursuit aujourd’hui.

François Hollande s’est rendu à cette réunion et a rappelé l’enjeu d’un accord global, à trouver lors de la conférence de l’ONU de Paris, en décembre prochain.

Un accord qui viserait principalement à limiter à 2°C le réchauffement climatique d’ici 2050.

Yves Mathieu, représentant du Débat citoyen planétaire :
“On est en train de négocier un accord pour les gens qui sont déjà aujourd’hui affectés par le (réchauffement du) climat. Oui ! il y aura un accord, la population est prête. Il n’y a plus de différences entre le Sud, le Nord, l’Est et l’Ouest, c’est massivement le même type de réponses qui sont données ; les populations veulent maintenant un accord global, rapide, engageant et pour cent ans”.

Les représentants de 400 villes et régions échangent donc en ce moment sur des idées concrètes d’initiatives environnementales. Et les villes restent aujourd’hui les entités qui émettent le plus de gaz à effet de serre.