DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Canicule : l'OMS et les Nations unies lancent l'alerte à leur tour


monde

Canicule : l'OMS et les Nations unies lancent l'alerte à leur tour

Les Nations unies et l’OMS s’alarment des dangers que représentent la canicule en Europe. Les Nations unies conseillent même à tous les gouvernements européens de prendre exemple sur le plan canicule français.

Celui-ci fonctionne, mais cela n’empêche pas les trains d’avoir du mal à s’adapter : alimentation électrique et rails en surchauffe perturbent le trafic comme, par exemple, Gare Saint Lazare, à Paris :

Les trains arrivent au compte-goutte, il n’y a pas d’information, les gens se ruent sur tous les trains croyant que c’est le leur, puis sont obligés de changer de quai et arrivent sur d’autres quais déjà bondés.”

47 départements français sont désormais en alerte orange et prennent toutes les précautions nécessaires alors qu’un million de Bretons ont subi des coupures de courant la nuit dernière et que les foyers orageux se multiplient (18 000 impacts de foudre recensés la nuit dernière).

Au Portugal, on connaît un répit ; les températures ne dépassent pas 30 degrés.

Mais en Espagne, en Italie, au Royaume-Uni, en Belgique, en Suisse, en Allemagne, on bat des records de température : près de 37 degrés dans l’ouest de Londres par exemple.

Piscines, plages, rivières, sont donc assaillies dès que possible. Ce n’est pas encore la période des vacances, mais il y a du monde.

Au Lac de Constance, Annelie, 90 ans, se réjouit de cette chaleur :

Tant que ça ne dure pas plus de trois jours, je profite !”

Entre 35 en 40 degrés, il n’y a rien de mieux qu’un bon bain dans ce magnifique lac pour Annelie, en prenant toutes les précautions d’usage pour éviter l’hydrocution bien sûr…

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Allemagne : l'espionnage de la NSA aurait aussi visé des ministres