DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Crash à Taïwan : le pilote a fait une erreur mortelle


Taïwan

Crash à Taïwan : le pilote a fait une erreur mortelle

Le pilote du TranAsia qui s’est abîmé dans une rivière à Taïwan tuant 43 personnes le 4 février dernier, a tiré sur la mauvaise manette.

C’est ce que révèle le dernier rapport du Conseil de sécurité de l’aviation civile après décryptage de la boîte noire.

Selon les enquêteurs, juste après les dires du pilote, le seul moteur encore opérationnel de l’appareil a été coupé. L’appareil se trouvait alors à 365 mètres d’altitude.

L‘ébauche de ce rapport devrait être rendue publique en novembre et l’enquête définitive est attendue en avril 2016.

Seules quinze personnes ont survécu à ce crash dans des eaux glacées.

Des images amateures spectaculaires avaient montré l’appareil en train de perdre de l’altitude et de dévisser, puis heurter une autoroute et plonger dans une rivière.

A la suite de cet accident, l’Autorité de l’aviation civile (AAC) avait ordonné aux pilotes de TransAsia de subir un test oral sur les procédures d’urgence de base en vigueur sur les ATR du fabricant franco-italien.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les casques bleus encore pris pour cible au Mali