Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Les touristes à Mykonos, entre insouciance et précautions

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Les touristes à Mykonos, entre insouciance et précautions

<p>La crise grecque ne semble guère éclipser le soleil de <strong>Mykonos</strong>, l‘île que visitent encore de très nombreux touristes ces jours-ci. <br /> Les banques, comme dans le reste du pays, sont fermées pour le quatrième jour consécutif et, si certains distributeurs restent ouverts, les Grecs ne peuvent pas retirer plus de 60 € par jour.</p> <p>“Nous n’avons pas eu peur mais nous avons quand même pris des mesures de précaution, témoigne Laura Léon, une touriste vénézuelienne. Sur le bateau de croisière, il y a des distributeurs automatiques donc nous avons retiré des espèces pour pouvoir payer dans les magasins où les cartes de crédit ne seraient pas acceptées.”</p> <p>Même si les visiteurs étrangers peuvent toujours, en théorie, payer avec leur carte de crédit, les professionnels du tourisme leur demandent de faire un effort pendant cette période d’incertitude.</p> <p>“Nous demandons aux gens de nous donner plus de monnaie pour la semaine afin de ne pas être à court cette semaine, jusqu‘à ce que les banques rouvrent. Ils sont tous très gentils, ils coopèrent et nous n’avons pas eu de problème jusque là.”</p> <p>Derrière leur insouciance apparente, beaucoup de touristes ont cependant conscience de l’inquiétude des Grecs et de l’importance du référendum de dimanche.</p>