DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Chine : une bulle éclate, 2.800 milliards de dollars partent en fumée


économie

Chine : une bulle éclate, 2.800 milliards de dollars partent en fumée

La Commission chinoise de régulation des marchés financiers ne ménage pas sa peine pour stopper l’hémorragie qui a fait perdre environ 30% de sa valeur à la place boursière de Shanghaï en trois semaines. En moins d’un mois, 2.800 milliards de dollars se sont envolés en fumée entre Shanghaï et Shenzhen. La Commission a assoupli les restrictions des opérations sur marge dans lesquelles un investisseur emprunte pour acheter des actions et elle a crée un comité d’enquête pour scruter le marché et combattre toute manipulation des cours. Sans grand succès il faut le dire.
Malheureusement il semble bien que la bourse de Shanghaï paie aujourd’hui les excès qui lui ont premis de gagner 150% en douze mois depuis juin 2014.

“Je pense que les mesures prises ont eu un effet positif. Car cette récente chute est dûe à un manque de confiance, explique Zhang Qi, analyste de marché chez Haitong Securities. D’un autre côté, ce matin, les échanges étaient plus stables, mais dans l’après-midi on a eu une rechute. C’est un cercle vicieux”.

Pour d’autres analystes la bulle locale est en train d‘éclater et la hausse de ces marchés s’explique en grande partie par les fameuses opérations sur marge oú les investisseurs s’endettent lourdement auprès d’intermédiaires financiers pour boursicoter – et en Chine tout le monde boursicote. C’est une technique à double tranchant qui accroît les gains comme les pertes. Et les efforts du régulateur chinois pour restreindre cette pratique jugée risquée ont en grande partie provoqué le retournement du marché.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Important rythme de croissance pour le secteur privé en Europe en juin