DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Grèce : fin de campagne passionnée à Athènes


Grèce

Grèce : fin de campagne passionnée à Athènes

Vivre en Europe, oui, mais dans la dignité. C’est en substance le message adressé aux Grecs ce vendredi soir par Alexis Tsipras, devant 25.000 partisans du “ non “ au référendum de dimanche, rassemblés sur la place Syntagma à Athènes.

Le Premier ministre grec a appelé le pays à “ se saisir de l’arme de la démocratie pour dire non au chantage et aux menaces de Bruxelles.” Il a aussi appelé l’Europe à revenir à ses valeurs d’origine : la démocratie et la solidarité.

Au même moment, à un kilomètre de là, 22.000 personnes manifestaient pour le “oui à l’Europe” sur le stade de marbre, site de l’organisation des premiers jeux olympiques modernes en 1896.

Alors que la campagne référendaire s’achève ce vendredi soir, le “ oui “ et le “ non “ au nouveau plan de sauvetage international sont au coude à coude dans les sondages.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les journalistes du "Spiegel" disent avoir été espionnés par la NSA