DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Turquie : pas d'intervention imminente en Syrie (Ankara)

La Turquie a renforcé sa présence militaire à la frontière syrienne mais dément envisager une intervention imminente.

Vous lisez:

Turquie : pas d'intervention imminente en Syrie (Ankara)

Taille du texte Aa Aa

Ankara a démenti l’imminence d’une opération armée en Syrie. Depuis plusieurs jours, la Turquie renforce ses troupes le long de sa frontière de 900 kilomètres avec la Syrie en guerre. Selon les médias turcs, le gouvernement envisagerait de créer une zone tampon autour de Jerablos, aux mains des djihadistes d’ Etat islamique, et ce afin d’empêcher la progression des Kurdes qui ont repris la ville de Tall Abyad à l’EI.

Point of view

Si les circonstances, de l'autre côté de la frontière, devaient menacer la sécurité de la Turquie, ordre a été donné d'intervenir.

Ankara veut surtout éviter la constitution d’une région autonome kurde dans le nord de la Syrie, de crainte que les miliciens ne s’allient aux combattants du PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan, interdit), la guérilla kurde de Turquie.

Jeudi soir, le premier ministre turc, Ahmet Davutoglu, a coupé court aux spéculations sur une opération militaire turque imminente en Syrie, tout en précisant : “ nous avons effectivement pris des précautions pour protéger notre frontière. Si les circonstances, de l’autre côté de la frontière, devaient menacer la sécurité de la Turquie, ordre a été donné d’intervenir. “

Ankara a par ailleurs prévenu que son cordon humanitaire vers “Alep, où les combats font rage“http://www.7sur7.be/7s7/fr/16921/Syrie/article/detail/2384570/2015/07/03/Des-combats-d-une-violence-inouie-a-Alep.dhtml entre une coalition islamiste et les troupes du régime de Damas, serait interrompu s’il devait traverser une zone de guerre. Ces propos ont déclenché un nouvel afflux de réfugiés en Turquie, où les camps abritent déjà 1,8 million de Syriens.