DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Banques grecques : la BCE devrait reconduire ses prêts d'urgence


économie

Banques grecques : la BCE devrait reconduire ses prêts d'urgence

La fourniture par la BCE du cash dont ont besoin les banques grecques : c’est le sujet central dont doit débat lundi le conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne. Mercredi dernier, la BCE avait refusé d’augmenter le plafond des prêts d’urgence aux banques grecques, tout en décidant de poursuivre ces prêts.
Ce plafond, 89 milliards d’euros est donc gelé et il n’est pas sûr que lundi, la BCE décide de l’augmenter.
Le montant des prêts d’urgence de la BCE aux banques grecques a progressé de 20% depuis la fin avril.

La BCE va continuer à jouer ses cartes mais sans les montrer à l’avance, affirme Robert Halver, analyste chez Baader Bank à Francfort. Et elle ne va plus relever son niveau de prêts d’urgence. C’est sûr qu’elle ne peut pas le réduire mais elle ne va pas l’augmenter car ça serait alors du financement public déguisé, et la BCE n’est pas là pour assurer un financement à la place des créanciers. Ils ne vont pas faire ça, ils vont dire : on va attendre ce qui est négocié”.

N’oublions pas que la pression politique est très forte sur la BCE qui pourrait temporiser en attendant que les européens précisent leur stratégie face au gouvernement grec.
Pour la BCE, finalement tout dépendra du règlement politique de la crise.
Les banques grecques auraient de quoi tenir jusqu‘à mardi en termes de liquidités. On voit donc mal la BCE arrêter brutalement ses prêts d’urgence.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

François Hollande en Angola pour raffermir les liens économiques et politiques