DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Nucléaire iranien : la date butoir pourrait être repoussée


Iran

Nucléaire iranien : la date butoir pourrait être repoussée

Toujours pas d’accord sur le nucléaire iranien. La date butoir du 7 juillet pourrait être repoussée au jeudi 9. Les chefs de la diplomatie américaine, russe, britannique, chinoise, française, allemande et iranienne se sont de nouveau retrouvés à Vienne ce lundi pour tenter d’avancer. Point de désaccord : les sanctions de l’ONU liées aux missiles balistiques. Pour l’Iran, l’embargo doit prendre fin. Hors de question répondent les diplomates occidentaux. Dans le camp américain, on se veut néanmoins optimiste.
“Toutes les parties veulent un bon accord explique Alan Eyre, représentant du département d’Etat américain. Nous devons donc faire le nécessaire. Mais notre objectif est d’obtenir un accord avant mardi. Si ce n’est pas possible, alors la décision sera prise plus tard. Toutes les possibilités, y compris la “prolongation du délai” sont possibles Si toutes les décisions nécessaires sont prises, alors il n’y a pas de raison d‘échouer, un accord est possible.”

Les grandes puissances et l’Iran tentent de conclure un accord qui placerait le programme nucléaire de Téhéran sous contrôle étroit en échange d’une levée des sanctions qui pèsent sur l‘économie iranienne. Et pour le camp occidental, il est temps de conclure.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le couple franco-allemand se reforme pour éviter un "Grexit"