DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nucléaire iranien : les Occidentaux mettent la pression sur Téhéran

A 24 heures de la date butoir, la pression monte à Vienne dans le dossier du nucléaire iranien. Les points de discorde persistent après bientôt deux ans de négociations.

Vous lisez:

Nucléaire iranien : les Occidentaux mettent la pression sur Téhéran

Taille du texte Aa Aa

Le marathon des négociations sur l’encadrement du programme nucléaire iranien va-t-il s’achever comme prévu ce mardi ?

Rien n’est moins sûr, après bientôt deux années de négociations actives.

Les discussions achoppent toujours notamment sur le rythme de la levée des sanctions et leur réversibilité, et sur le périmètre des inspections internationales sur les sites nucléaires iraniens.

Pour la chef de la diplomatie européenne,  Federica Mogherini, “si un accord peut être conclu, le moment est venu. Ce n’est pas une question de temps mais de décisions politiques qui doivent être prises maintenant”.

Certains diplomates parlent d’un nouveau report au 9 juillet. Hors de question pour les Américains, puisque l’accord est censé être présenté au Congrès ce jeudi.

Pour John Kerry, c’est donc l’heure de vérité.

“Ces derniers jours, nous avons effectivement fait de véritables progrès”, a déclaré le secrétaire d’Etat américain. “Mais je veux que ce soit bien clair pour tout le monde. Nous ne sommes pas encore où nous devrions être pour résoudre certaines des questions les plus épineuses”, a ajouté John Kerry.

Côté iranien, le ministre des Affaires étrangères a estimé que “des différences persistaient”. “On n’a toujours rien de clair”, a ajouté Mohammad Javad Zarif.

“Après le retour des chefs de la diplomatie des 5+1 à la table des négociations à Vienne, les pourparlers s’intensifient à quelques heures de la date butoir. Les négociateurs parlent des progrès réalisés mais surtout des parenthèses non encore refermées sur des questions qui pourraient bien prolonger leurs discussions”, conclut Reihaneh Mazaheri, la correspondante d’euronews à Vienne.