DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Comédie déjantée et film poétique à Karlovy Vary, grand rendez-vous du cinéma international en République Tchèque

Vous lisez:

Comédie déjantée et film poétique à Karlovy Vary, grand rendez-vous du cinéma international en République Tchèque

Taille du texte Aa Aa

Le Festival du cinéma de Karlovy Vary est le plus grand rendez-vous du cinéma international de République Tchèque. Pour son 50ème anniversaire, il

Le Festival du cinéma de Karlovy Vary est le plus grand rendez-vous du cinéma international de République Tchèque. Pour son 50ème anniversaire, il met l’accent sur de jeunes réalisateurs avec sept premiers films en compétition.

Point of view

L'histoire de trois néos-Nazis

Parmi les 13 films en compétition pour le Globe de Cristal, récompense du meilleur film, “Heil”, réalisé par l’Allemand Dietrich Brüggemann, une comédie satirique qui se moque des néo-Nazis, des anti-fachistes, des médias, de la police, du gouvernement…

La première internationale du film a eu lieu le 4 juillet au Festival et c’est le cinquième long-métrage de Dietrich Brüggemann.

“En 2011 en Allemagne, une affaire jamais élucidée a refait surface. L’histoire de trois néo-Nazis qui ont assassiné plusieurs personnes à la fin des années 90 et lancé des bombes mais la police ne les avait alors jamais retrouvés. Cette affaire est ressorti cette année-là. Je me suis dit, c’est tellement absurde et grotesque, quelqu’un devrait en faire un film”.

“Heil” montre un groupe de néo-Nazis essayant de kidnapper un auteur Afro-allemand amnésique après un coup pris sur la tête.

“J’ai toujours voulu faire une comédie déjantée, j’adore ça. J’adore Monty Python, ce genre de choses. J’avais cette idée en tête depuis longtemps et je me suis dit que je pouvais mêler mon amour pour les comédies un peu folles et cette question politique”.

Après avoir remporté un prix en 2012, la réalisatrice ukrainienne Eva Neymann est de retour au Festival avec son troisième long-métrage “Song of Songs”.

Ce film a été écrit à partir du travail de l‘écrivain Yiddish Sholem Aleichem, et raconte la vie dans un petit village juif de Russie au début du 20ème siècle.

Un film poétique sur la nostalgie et les amours d’enfance.