DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Dix ans plus tard, le Royaume-Uni commémore les premiers attentats suicides sur le sol européen

Le Royaume-Uni se souvient du 7 juillet 2005, ce jour funeste où 52 personnes périrent dans quatre attentats quasi simultanés à Londres, les premiers

Vous lisez:

Dix ans plus tard, le Royaume-Uni commémore les premiers attentats suicides sur le sol européen

Taille du texte Aa Aa

Le Royaume-Uni se souvient du 7 juillet 2005, ce jour funeste où 52 personnes périrent dans quatre attentats quasi simultanés à Londres, les premiers attentats suicides commis dans l’Union européenne par des militants islamistes, eux-mêmes Britanniques.

Dix ans plus tard, le Premier ministre David Cameron et le maire de Londres Boris Johnson ont rendu hommage aux victimes, au mémorial des attentats, à Hyde Park, en présence de survivants, de proches des victimes et d’autres responsables politiques.

Une cérémonie du souvenir devait être célébrée à la cathédrale Saint-Paul et une minute de silence a été observée dans les transports en commun.

Miriam Hyman, iconographe alors âgée de 32 ans fait partie des 52 victimes. Sa soeur Esther se souvient de ce 7 juillet 2005 : “J’ai pensé, mon Dieu, s’il y a des explosions dans le métro et dans un bus, qui sait où ça va s’arrêter ? Mais bien sûr, je ne me suis pas rendue compte tout de suite que ma soeur était en fait dans le bus” relate-t-elle.

Inspirés par Al-Qaïda, les terroristes s‘étaient fait exploser dans trois métros différents ainsi que dans un bus à impériale.

La récente attaque de Sousse en Tunisie où trente Britanniques ont été tués rappelle au pays qu’il reste dans la ligne de mire des islamistes radicaux.