DERNIERE MINUTE

Grèce : sommet extraordinaire de la zone euro à Bruxelles

Deux jours après que les Grecs ont dit “non” aux propositions formulées par les créanciers d’Athènes, le Premier ministre grec Alexis Tsipras doit

Vous lisez:

Grèce : sommet extraordinaire de la zone euro à Bruxelles

Taille du texte Aa Aa

Deux jours après que les Grecs ont dit “non” aux propositions formulées par les créanciers d’Athènes, le Premier ministre grec Alexis Tsipras doit présenter un nouveau plan de bataille pour sauver son pays lors d’un sommet exceptionnel des dirigeants de la zone euro à Bruxelles prévu ce mardi.

À Athènes, les banques qui devaient initialement rouvrir resteront finalement fermées au moins jusqu‘à mercredi et les contrôles de capitaux imposés aux citoyens vont se poursuivre.

De son côté, la Commission européenne travaille à la reprise des négociations avec la Grèce. Le président de l’institution, Jean-Claude Juncker, s’exprimant au Parlement européen à Strasbourg, à estimé que “la balle est désormais dans le camp du gouvernement grec qui doit s’exprimer à Bruxelles et expliquer comment il veut procéder. La Commission européenne est prête à faire tout le nécessaire dans un laps de temps raisonnable pour parvenir à un accord”, a-t-il ajouté.

La zone euro est divisée sur la marche à suivre. Lundi soir, l’Allemagne et la France ont tenté de trouver une ligne commune. Estimant que la dernière proposition des créanciers d’Athènes avait été “généreuse”, Angela Merkel et François Hollande se sont mis d’accord pour faire pression sur le Premier ministre grec. Ils exigent d’Alexis Tsipras des “propositions tout à fait précises” et “sérieuses” pour pouvoir éventuellement négocier un nouveau plan d’aide.