DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Attentats et bombardements se poursuivent au Yémen


Yémen

Attentats et bombardements se poursuivent au Yémen

Les violences se poursuivent au Yémen. Hier, deux voitures piégées ont explosé, dont l’une près d’une mosquée chiite de la capitale Sanaa faisant, de source médicale, au moins un mort et plusieurs blessés. Le groupe État islamique (EI) a endossé la responsabilité de cet attentat, il s’agit de sa deuxième revendication en l’espace d’une semaine. La précédente attaque avait visé des dirigeants de la milice chiite Houthis, qui contrôle la capitale yéménite et plusieurs autres villes du pays.

L’autre attentat a visé un commissariat de Al Bayda dans le sud du pays, faisant au moins dix morts selon l’agence de presse Saba, contrôlée par les Houthis.

Par ailleurs, les avions de la coalition, dirigée par l’Arabie Saoudite, poursuivent leurs raids contre des positions des rebelles. Un bombardement a visé hier le bureau politique des Houthis à Sanaa. Ce nouveau raid intervient alors que l‘émissaire de l’ONU au Yémen tente d’obtenir une trêve humanitaire. Ce conflit a déjà fait plus de 3.000 morts, en majorité des civils.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Encore 800 millions de "très pauvres" dans le monde