DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Des pannes à la bourse de New York, United Airlines et le Wall Street Journal


Etats-Unis

Des pannes à la bourse de New York, United Airlines et le Wall Street Journal

La bourse de New York paralysée pendant plus de trois heures mercredi. Tous les appareils de la compagnie américaine United Airlines cloués au sol pendant plus d’une heure. Le site du quotidien “Wall Street Journal” en panne temporairement. Immense bug quasi simultané ou cyber-attaque ? A ce stade, les autorités américaines parlent de problèmes techniques.

“J’ai moi-même parlé au PDG de United explique Jeh Johnson, le secrétaire à la Sécurité intérieure des États-Unis. Ce que nous savons pour l’instant c’est que les dysfonctionnements à United Airlines et à la bourse ne sont pas le résultat d’un acte malveillant. Nous avons moins d’informations concernant le Wall Street Journal, sauf que son système est de nouveau opérationnel comme celui d’United Airlines.”

Mercredi en fin de matinée, les échanges sont interrompus à Wall Street. “Un problème technique interne” annonce très vite la plateforme via Twitter qui a préféré suspendre les activités de la bourse. Au même moment, le site internet du Wall Street Journal ne s’affiche plus que partiellement.

Un peu tôt, United Airlines est contrainte de suspendre près de 5000 vols dans le monde, elle parle d’“un problème de connectivité de réseau”. C’est la deuxième fois en six semaines que la compagnie est victime d’une panne similaire.

Certains sur Twitter ne perdent pas pour autant leur sens de l’humour. “Cette photo vient d‘être prise à la Bourse de New York,” blague cette personne.

Les traders n’ont pas l’air de trouver ça très drôle.





Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Une aide russe à la Grèce n'est pas à l'ordre du jour selon Moscou