DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La Salton Sea, menace écologique pour la Californie


science

La Salton Sea, menace écologique pour la Californie

En partenariat avec

C’est un lac salé qui se meurt. Une bombe à retardement écologique pour la Californie. La Salton Sea, le plus grand lac de cette région américaine voit sa superficie changer en fonction de son alimentation en eau mais il doit aussi lutter contre la sécheresse que connaît la Californie depuis 4 ans.

Les habitants qui vivent à côté souffrent de la poussière qu’il dégage quans le niveau d’eau est trop bas. Une poussière dangereuse puisqu’elle favorise l’asthme et d’autres maladies respiratoires, dans une région où la qualité de l’air est déjà en dessous des normes fédérales.

“Je suis touchée personnellement car ma famille et moi-même avons de l’asthme depuis que nous habitons ici. Je n’ai jamais eu de problème avant”, explique le
Docteur Saima Khan.

Le lac est aussi appelé “la mer accidentelle” parce qu’il a été créé lors d’une crue du Colorado puis deux ans d’inondations qui ont formé une sorte de mer intérieure.

Aujourd’hui, la ville de San Diego achète beaucoup d’eau dans cette zone. Plus d’eau pour San Diego signifie moins d’eau pour le lac; et plus le niveau d’eau est faible, plus il devient salé. Certains jours le lac dégage une odeur fétide mais ce qui constitue le plus gros risque pour la santé, c’est bien cette poussière qui recouvre les plages.

“Une poussière blanche et fine recouvre le haut de la plage. C’est du sel qui devient effervescent sur le sol particulièrement a cette période de l’année et qui est dispersé par le vent. Certains jour, on dirait une tempête de neige, on ne peut plus rien voir”, raconte Bruce Wilcox, responsable d’une agence locale de gestion d’eau et d‘électricité.

Le lac a souffert d’une série de catastrophes depuis les tempêtes tropicales de la fin des années 70: L’ancienne station balnéaire est aujourd’hui une ville fantôme. Fini l‘ère des yachts clubs et des courses de hord-bords qui attiraient plus de visiteurs que le parc national du Yosémite.

En 1996, de nombreux pélicans ont été tués par intoxication et il n’est pas rare de voir des poissons morts flotter à la surface du lac. Les habitants de la région de la Salton Sea espèrent attirer davantage l’attention sur ces problèmes pour améliorer la situation.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Le choix de la rédaction

Prochain article

science

Pour quelques secondes de plus