DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Roulette russe et poker pour le défilé automne/hiver 2015/2016 de Chanel


le mag

Roulette russe et poker pour le défilé automne/hiver 2015/2016 de Chanel

En partenariat avec

Karl Lagerfeld s’amuse. Pour présenter sa collection automne/hiver 2015/2016, le styliste de Chanel a imaginé un casino pour décor.

Parmi les clients de cet établissement imaginaire, l’actrice américaine Kirsten Stewart, la chanteuse anglaise Rita Ora, ou encore l’actrice américaine Julian Moore. Toutes portent des tenues conçues spécialement par la maison Chanel.

Autre originalité, pour la première fois des imprimantes 3D font leur entrée dans le monde fermé de la haute couture. Le tailleur iconique de Chanel a été conçu de manière totalement inattendue puisque sa veste et sa jupe ont été imprimées en 3D. Lagarfeld est lui-même convaincu que l’industrie de la mode doit s’adapter aux technologies modernes.

“La mode n’est pas nécessaire, il y a d’autres problèmes dans le monde qui sont plus importants. La mode n’est pas un problème, c’est une industrie et vous savez, elle doit évoluer avec son temps, si elle ne le fait pas, elle sera perdue”, estime Karl Lagerfeld.

Dans les coulisses, les mannequins de Donatella Versace sont prêtes à dévoiler la dernière collection qui offre une vision médiévale de la femme, rendue romantique avec de nombreuses fleurs.

Connue pour son extravagance, Donatella Versace n’a pas dérogé à ce trait de caractère avec une scène de verre de 30 mètres de long abritant 25.000 orchidées fraîches.

Du côté d’Armani, Anna Dello Russo, journaliste italienne qui travaille pour l‘édition japonaise de Vogue, l’actrice anglaise Naomi Watts et Juliette Binoche ont pu assister au défilé privé au Palais de Chaillot.

Chaussures plates ou chaussons au pied, les mains parfois dans les poches, les mannequins ont défilé tranquilement sur la longue scène bleu nuit.

Velours noir, pantalon de satin ornés de cristal, pardessus brodés… Armani a présenté une collection chic pour le soir dans des couleurs chaudes et enveloppantes.

Armani a une fois encore montré avec ce défilé qu’il reste, depuis 40 ans, le maître de l‘élégance.

ALL VIEWS

Touchez pour voir
Prochain article

le mag

Sinead O'Connor, John Legend, Lilly Wood and the Prick ... les têtes d'affiches chantent à Montreux