DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Grèce : le contrôle des capitaux affecte les agences de voyage


économie

Grèce : le contrôle des capitaux affecte les agences de voyage

Avec le contrôle des capitaux toujours en place en Grèce, les restrictions concernant certains achats ont conduit quelques compagnies aériennes à arrêter la vente de billets via des agences de voyage et des tour opérateurs en Grèce par crainte de ne pas être payées.
Parmi les compagnies les plus importantes ayant arrêté la vente de billets Turkish Airways, Emirates et Qatar Airways.

“Les agences de voyage vont souffrir, affirme George Paliaouras, le président de la fédération grecque des agences de voyage. Ces gens perdent déjà des contrats en raison de la récession et maintenant ils en perdent à cause des compagnies aériennes”.

La fédération grecque des agences de voyage estime à 100 millions d’euros par mois le manque à gagner potentiel sur les ventes de billets d’avion.

“Je pense que c’est une mauvaise décision. Ils ne devraient rien changer, affirme Maria une touriste belge à l’aéroport d’Athènes. Aussi longtemps que possible. ça n’est pas possible pour des gens comme les restaurateurs qui doivent payer leurs fournisseurs, pour ceux qui exploitent des pompes à essence et qui doivent payer leurs fournisseurs. C’est la même chose pour tout le monde et je pense qu’on devrait agir aussi normalement que possible”.

En Grèce le contrôle des capitaux a été prolongé jusqu‘à dimanche. Quand aux banques, elles doivent ouvrir à nouveau leurs portes lundi prochain mais il n’y a aucune certitude à ce sujet.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Dynamisme des exportations allemandes en mai