DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Nigeria : arrestation du cerveau présumé des attentats de Zaria et Jos


Nigéria

Nigeria : arrestation du cerveau présumé des attentats de Zaria et Jos

Les autorités nigérianes ont annoncé l’arrestation du cerveau présumé des récents attentats de Zaria et Jos, deux villes situées dans la moitié nord du Nigeria, où le groupe Boko Haram n’a de cesse de multiplier les attaques. Le suspect a été intercepté avec deux autres individus à un point de contrôle, tout près du bastion de la secte islamiste.

Dimanche dernier, la ville de Jos, située à moins de 200 kilomètres de la capitale Abuja, avait été la cible d’un double attentat contre une mosquée et un restaurant. Bilan : une quarantaine de morts et de nombreux blessés.

Deux jours plus tard, c’est la ville de Zaria, plus au nord, qui était visée. Une bombe, vraisemblablement portée par un kamikaze, a explosé dans les bureaux de l’administration locale, tuant 25 personnes dont un enfant de deux ans.

Ces deux attentats n’ont pas été revendiqués, mais ils portent la marque du groupe Boko Haram, toujours très actif au Nigeria malgré les opérations militaires de la coalition régionale.

Avec Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Dans l'espoir d'un accord, les responsables politiques grecs retiennent leur souffle