DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Etats-Unis: la Caroline du sud retire son drapeau confédéré


Etats-Unis

Etats-Unis: la Caroline du sud retire son drapeau confédéré

Ce vendredi, l’Etat de Caroline du sud a retiré de son parlement cette banière historique des soldats du Sud pendant la Guerre de Sécession, devenu un symbole raciste pour beaucoup d’Américains. Le décrochage du drapeau a été réclamé par la gouverneure républicaine de l’Etat, Nikki Haley, évoquant un symbole qui “divise” les Américains, une mesure validée par les élus locaux. Cette décision fait suite à la tuerie de Charleston, dans une église noire il y a trois semaines, lors de laquelle neuf personnes ont été abattues. L’auteur du massacre, Dylan Roof, a été écroué. Ce suprémaciste qui affirmait sans détour sa haine des afro-américains, n’hésitait pas à s’afficher aux côtés du drapeau confédéré. Cet homme n’aurait jamais dû être autorisé à acheter une arme, a révélé le FBI ce vendredi, en raison de ses antécédents faisant état d’une précédente arrestation pour détention de drogue de substitution. Un autre Etat du Sud, l’Alabama, a retiré le drapeau de son parlement le 24 juin. Dans le Mississippi, seul Etat dont le drapeau contient la bannière confédérée dans le coin supérieur gauche, des élus conservateurs ont aussi demandé son retrait. Après le drame de Charleston, plusieurs distributeurs américains avaient annoncé qu’ils ne vendraient plus de produits floqués de l’emblème.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Fièvre acheteuse en Grèce, de peur d'une banqueroute