DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Grève du métro londonien pendant 24 heures


Royaume-Uni

Grève du métro londonien pendant 24 heures

Le métro de Londres est complètement fermé jusqu‘à 6 heures ce vendredi matin. C’est une première depuis 2002, due à une grève portant sur la mise en place d’un service de nuit le week-end.

La journée de jeudi a donc ressemblé à un cauchemar, pour les près de quatre millions d’usagers quotidiens. Les syndicats ont refusé l’augmentation de salaire de 2 % proposée.

“Avec 8,6 millions d’habitants à Londres, je pense juste que c’est très égoïste de leur part de se mettre en grève et ne pas vraiment prendre en considération tous ceux qu’ils vont affecter en faisant ça”, estime une usagère.

“Cela m’affecte peu, les bus sont juste bondés, mais pour une fois, je suis d’accord avec cette grève parce qu’elle n’est pas pour de l’argent, mais à propos des horaires. On leur dit qu’ils vont travailler jusqu‘à 2h du matin et ils n’ont pas le choix. Donc pour une fois, je suis d’accord avec eux, mais le métro devrait être automatisé depuis des années”, considère un jeune homme.

Pour tenter de minimiser le chaos, la régie des transports en commun de Londres a mobilisé 200 bus supplémentaires. Mais des files d’attente interminables se sont formées devant les arrêts. Des chauffeurs ont même refusé de conduire des bus surchargés.

“L‘échec des négociations entre les quatre syndicats et les managers de London Underground a mené à cette énorme grève qui a complétement bouleversé les déplacements des Londoniens. Les premiers lésés par cette grève sont les abonnés du métro”, souligne notre correspondant à Londres Ali Kheradpir.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Echange Grèce contre Porto Rico : Wolfgang Schaüble tâcle Washington