DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La zone euro détient 60% de la dette grecque

Quand on parle de la Grèce, on parle souvent de sa dette vous avez déjà remarqué. Et depuis plusieurs semaines on ne parle plus que d’elle. Il est

Vous lisez:

La zone euro détient 60% de la dette grecque

Taille du texte Aa Aa

Quand on parle de la Grèce, on parle souvent de sa dette vous avez déjà remarqué. Et depuis plusieurs semaines on ne parle plus que d’elle. Il est vrai qu’elle se monte à 323 milliards d’euros et représente 175% du Produit intérieur brut du pays, c’est à dire des richesses produites chaque année sur le territoire grec.
Cette dette publique grecque est détenue par différents pays européens à travers des prêts bilatéraux et surtout via deux institutions européennes : le mécanisme européen de stabilité et la BCE et une internationale : le FMI.
Les pays de la zone euro détiennent 60% de la dette publique grecque. L’Allemagne, la France et l’Italie sont les plus exposés de ces pays.
Le FMI en détient 10% et la BCE 6%.

“Si on arrive à un accord le pays gagnera trois ans de stabilité pour le remboursement de sa dette, affirme Panayotis Petrakis, professeur d‘économie aux forces productives en Grèce de grandir et générer de la croissance”.

La Grèce doit rembourser sa dette sur des centaines d‘échéances pendant 40 ans. Le FMI a récemment plaidé pour un effacement partiel de cette dette, une décote équivalante à 30% du PIB.
Le FMI appelle les dirigeants européens à accepter cette restructuration.
Une chose est sûre, la dette détenue par la BCE ne pourra pas être restructurée car cela reviendrait à financer un Etat européen ce qui est contraire aux traités de l’union européenne.