Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Iran : les négociateurs dans la dernière ligne droite

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Iran : les négociateurs dans la dernière ligne droite

<p>L’Iran et les grandes puissances sont peut-être à quelques heures d’un accord définitif sur le dossier nucléaire. <br /> Les négociations se poursuivent à Vienne où <strong>le groupe des 5+1</strong> et Téhéran espèrent mettre un terme à un affrontement diplomatique vieux de 12 ans. Les discussions étaient censées se terminer le 30 juin mais l‘échéance a été reportée à trois reprises. La date-butoir est maintenant fixée à ce lundi.</p> <p>“Très bonne réunion, très positive, a commenté le secrétaire d’Etat américain <strong>John Kerry</strong>. On arrive à de <a href="http://www.theguardian.com/world/2015/jul/12/john-kerry-says-iran-nuclear-talks-getting-to-some-real-decisions?CMP=twt_gu&CMP=twt_gu">vraies décisions</a> donc je dirais – parce qu’il nous reste un petit nombre de points difficiles à régler- que je reste <strong>optimiste</strong>. Optimiste.”</p> <p>Les puissances régionales sunnites s’opposent à un accord qui permettrait un retour de l’Iran dans le concert des nations. <strong>Israël</strong> y est également <strong>hostile</strong>, comme l’a rappelé son Premier ministre <strong>Benyamin Netanyahou</strong> ce dimanche, lors du conseil des ministres. </p> <p>“<strong>Khamenei</strong>, le Guide suprême iranien aurait dit que son peuple devait se préparer à combattre les Etats-Unis, qu’un accord soit signé ou non, a déclaré le chef du gouvernement de l’Etat hébreu. Le président iranien, Rohani, a pris la tête, vendredi, d’une marche de la haine dans les rues de Téhéran, un rassemblement où les drapeaux américain et israélien ont été brûlés et où des dizaines de milliers de personnes ont appelé à la mort des Etats-Unis et d’Israël.”</p> <p>Les négociations butent pour l’instant sur le rythme de levée des sanctions. Mais aussi sur la fin de l’embargo sur les armes, que Téhéran, soutenu par Moscou , souhaite la plus rapide possible.</p>