DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une puce et un oreiller pour surveiller à distance la santé des personnes cardiaques

Vous lisez:

Une puce et un oreiller pour surveiller à distance la santé des personnes cardiaques

Taille du texte Aa Aa

Cet homme est l’un des premiers patients britanniques à porter une puce qui pourrait bien lui sauver la vie. Le minuscule capteur inséré dans son

Cet homme est l’un des premiers patients britanniques à porter une puce qui pourrait bien lui sauver la vie.

Point of view

Admis sept fois aux urgences en un an

Le minuscule capteur inséré dans son artère pulmonaire prévient directement les médecins de d’une baisse de sa condition physique, avant même que des symptômes apparaissent.

Une fois par jour, à l’aide d’un oreiller spécialement adapté, la puce envoie les données d’un scanner directement à l’hôpital.

Si l’examen montre des signes de dégradation, les médecins peuvent dire au patient de modifier sa dose de médicaments.

L’année dernière, cet homme a été admis aux urgences sept fois pour insuffisance cardiaque. Mais depuis qu’il est suivie avec cet équipement, il n’a plus de problème.

“Cela m’a donné plus de confiance. Les médecins peuvent regarder mes examens à distance et je me sens plus en sécurité. Dans le passé, je ne savais jamais si j’allais avoir un souci cardiaque, et quand cela se produisait c‘était déjà trop tard, le mal était important”, raconte Reg Yougmann, le patient cardiaque.

Le capteur est implanté près du coeur au cours d’une petite intervention qui consiste à placer un catheter en pasant par une veine de la jambe.

Une fois mis en place, le dispositif permet de surveiller à distance les changement de tension dans l’artère pulmonaire, ce qui est un bon indicateur d’arrêt cardiaque.

L’Hôpital Brompton Royal à Londres effectue les premiers tests du dispositif sur la Sécurité sociale (NHS), espérant montrer que la technologie améliore le soin et économise de l’argent.

Une importante étude américaine a démontré que le fait d’avoir un oeil sur les données médicales des patients permet de réduire de presque un tiers les admissions d’urgence à l’hôpital.

Au Royaume-Uni, 900.000 personnes souffrent d’insuffisance cardiaque et ce système permettrait de mieux les surveiller.

“Sur certains patients, il est très difficile d’avoir la balance juste. Il sont sans cesse sur la corde raide. Le sang est trop liquide, pas assez liquide, le patient a trop de traitement, pas assez, nous espérons vraiment que cette petite puce aide la médecine a progresser et permette à des patients cardiaques de rester chez eux”, explique le
cardiologue Martin Cowie.

Les médecins peuvent voir n’importe quelle faiblesse chez leur patient avant même qu’il ne s’en rende compte lui même.

Et les 14 comprimés qu’il prend par jour sont un petit prix à payer pour rester confortablement installé chez lui.

http://www.rbht.nhs.uk/media/press-releases/first-uk-patients-receive-microchip-to-monitor-heart-failure-condition/

http://www.prweb.com/releases/2015/06/prweb12782945.htm

http://www.scotsman.com/news/health/microchip-in-chest-alerts-doctors-of-heart-trouble-1-3821414