DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tsipras ne croit pas à l'accord signé avec les créanciers d'Athènes

Le Premier ministre grec Alexis Tsipras s’est défendu hier, sur la chaîne publique Ert, à la veille d’un vote crucial du Parlement pour ratifier le

Vous lisez:

Tsipras ne croit pas à l'accord signé avec les créanciers d'Athènes

Taille du texte Aa Aa

Le Premier ministre grec Alexis Tsipras s’est défendu hier, sur la chaîne publique Ert, à la veille d’un vote crucial du Parlement pour ratifier le texte.

Point of view

La nuit de l'accord a été une mauvaise nuit pour l'Europe

“La nuit de l’accord a été une mauvaise nuit pour l’Europe. Le résultat du sommet européen et de l’Eurogroupe a été une énorme pression sur le pays et sur sa population ayant exprimé une volonté claire (…) J’assume pleinement mes responsabilités pour mes erreurs et mes oublis, la responsabilité de la signature de ce texte auquel je ne crois pas, mais que je suis obligé d’appliquer (…) Je vous le répète, j’assume mes responsabilités pour mes erreurs, mes omissions. Je suis responsable de la signature d’un accord auquel je ne crois pas, mais je suis obligé de l’appliquer et je ne fuirai pas mes responsabilités.

Alexis Tsipras peut compter sur le soutien de son allié souverainiste des Grecs Indépendants, et peut-être même sur une partie de l’opposition. Il n’a pas, en revanche, l’appui de l’aile la plus radicale de son parti pour ratifier un accord des plus impopulaires.

Suivez la situation grecque en direct