DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

MH17 : Un an après, les familles demandent que justice soit faite

Le 17 juillet 2014, un avion de ligne de la Malaysia Airlines s‘écrase dans l’Est de l’Ukraine, près de la frontière russe, à l’un des moments les

Vous lisez:

MH17 : Un an après, les familles demandent que justice soit faite

Taille du texte Aa Aa

Le 17 juillet 2014, un avion de ligne de la Malaysia Airlines s‘écrase dans l’Est de l’Ukraine, près de la frontière russe, à l’un des moments les plus violents des affrontements entre soldats ukrainiens et séparatistes pro-russes. La catastrophe fait 298 morts dont 193 néerlandais.

Un an après, on attend toujours les conclusions de l’enquête conduite par les Pays-Bas. Un premier rapport a bien été déposé en septembre dernier et récemment des documents basés sur des enregistrements et mettant en lumière une possible implication de séparatistes pro-russes et de la Russie ont été dévoilés par les autorités judiciaires néerlandaises, mais les conclusions définitives ne sont pas attendues avant la fin de l’année.

Lundi, la Malaisie, l’Australie, la Belgique, les Pays-Bas et l’Ukraine ont officiellement demandé au Conseil de sécurité des Nations-Unies de mettre en place un tribunal chargé de juger les responsables du crash.

Mais l’option d’un tribunal a d’emblée été balayée par la Russie qui a opposé son droit de véto, évoquant une initiative “contre-productive”.

Depuis le début, la Russie et l’Ukraine se rejettent la responsabilité de la catastrophe. Kiev soupçonne les séparatistes d’avoir abattu le Boeing 777 à l’aide d’un missile fourni par la Russie. Moscou nie en bloc, et pointe de son côté l’armée ukrainienne.

Ce mercredi en tous cas, Igor Strelkov, ex “ministre de la Défense” de la République autoproclamée de Donetsk, a été accusé par une cour de Chicago d’avoir orchestré l’attentat contre le MH17… avec la bénédiction du Kremlin.

L’affaire a été portée devant la justice américaine au nom des familles de 18 victimes dont six Britanniques. Des familles qui réclament 900 millions de dollars de dommages et intérêts.