DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Incendies en Grèce : deux morts, deux arrestations, risque encore très élevé


Grèce

Incendies en Grèce : deux morts, deux arrestations, risque encore très élevé

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Le risque d’incendie reste encore très élevé en Grèce, même si les deux gros feux de vendredi, en Laconie et dans les environs d’Athènes, sont maîtrisés. Des sinistres qui ont fait deux morts. Un drame qui vient s’ajouter à la souffrance des habitants, incapables de trouver les ressources pour faire face :

“En plus nous n’avons pas de travail et pas d’argent à la banque, explique Georgios Dermatis. Si on a 200 euros par exemple, on est limité à 50 euros de retrait par jour : j’attends de l’aide.”

Nous sommes dans le bar d’Evangelia, totalement dévasté :

“Je comptais sur la saison estivale, se lamente Evangelia Papadakou. C’est le mois qui nous permet de survivre ensuite tout l’hiver. Maintenant il n’y a plus d’espoir. Mais avec les gens du coin, on s’est dit que l’on va reconstruire toute cela ensemble.”

Le gouvernement a demandé l’aide de l’Europe. La France devait envoyer samedi deux avions Canadair et un avion de reconnaissance. Un nouvel incendie s’est déclaré sur l‘île de Skyros.

“Tout est détruit. Il ne reste plus rien, animaux, oiseaux, rien, raconte Straveniotis, employé de supermarché. Je n’ai plus d’eau plus d‘éléctricité, plus rien.”

Un Grec et un Bulgare ont été arrêtés, soupçonnés d’avoir involontairement déclenché l’incendie près d’Athènes. Ces apiculteurs avaient allumé un feu, afin d’enfumer les abeilles et récolter le miel.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Plus de 100 morts dans l'attentat suicide près de Bagdad