DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La banque des "BRICS" commence ses opérations

Vous lisez:

La banque des "BRICS" commence ses opérations

Taille du texte Aa Aa

La nouvelle banque de développement fondée par les pays membres des “BRICS” : Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud— a débuté ses opérations.
La “Nouvelle banque de développement” est généralement perçue comme une alternative aux grandes institutions sous influence américaine.
La banque des BRICS, financée à parts égales par les pays fondateurs, dispose d’un capital qui va bientôt être porté à 100 milliards de dollars.

“Nous allons coopérer et collaborer avec tous les acteurs du développement. Donc notre objectif, a expliqué le président indien de la nouvelle banque de développement : Kundapur Vaman Kamath, n’est pas de défier un système existant mais d’améliorer et compléter le système à notre façon”.

Les pays qui ont fondé cette banque du développement : les BRICS représentent 41% de la population mondiale et 25% des richesses produites chaque année dans le monde.

“En tant que banque du développement multilatéral, conçue et mise en place par les marchés émergents, The New Developpement Bank va porter son action sur les besoins des pays en développement, respecter les particularités nationales et mieux représenter les idées de ces pays, a déclaré mardi Lou Jiwei, le ministre chinois des finances. Cela enrichira vraiment le concept du développement, de la pratique, de l’expérience et améliorera l’efficacité de la coopération pour le développement”.

Les pays fondateurs : Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud voient dans cette banque du développement et ses réserves de devises – 100 milliards de dollars également – une alternative aux grandes institutions internationales comme la Banque mondiale et le Fonds monétaire international, deux institutions basées à Washington.