DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les Grecs contraints de se serrer la ceinture pour les vacances


Grèce

Les Grecs contraints de se serrer la ceinture pour les vacances

Si les touristes continuent de venir en Grèce, les Grecs, eux, sont nombreux à devoir faire une croix sur leurs vacances. Ce ferry à destination des Cyclades est
généralement plein durant la haute saison. Mais là, il est à moitié vide. “On ne peut pas partir en vacances à cause de la crise, dit cette femme, mais on a tout de même réussi à mettre de l’argent de côté pour nos enfants, donc, eux, vont pouvoir profiter de l‘été.’‘

La hausse de la TVA est en frein supplémentaire pour les vacanciers à court d’argent. Les tickets de ferry pour les îles ont augmenté en moyenne de deux euros.
Giannis Kalavros, le capitaine du ferry ‘‘Evia Star’‘, s’inquiète de la faible affluence : ‘‘Si on compare par rapport à la même période de l’an passé, le nombre de passagers est en baisse de 40 %.’‘

La fermeture des banques et l’instauration d’un contrôle des capitaux ont suscité un climat d’inquiétude. Beaucoup de Grecs ont préféré annuler leurs réservations. ‘‘Les consommateurs ont eu peur, ils étaient terrifiés, explique Lissandros Tsilidis, de l’association hellénique des agences de voyages. Ils devaient décider entre voyager ou rester chez eux pour faire attention à leur argent. Ils ont choisi de rester chez eux. J’ai peur que l’on soit obligé de licencier du personnel, étant donné les pertes enregistrées durant la haute saison, qui est notre principal revenu.’‘

Les Athéniens qui ne peuvent pas partir en vacances peuvent au moins profiter des plages de la capitale, accessibles en transports en commun…

De notre correspondante à Athènes, Symela Touchtidou : ‘‘Lors des cinq dernières années, la crise économique a réduit les périodes de vacances pour les Grecs aux seuls mois de juillet et d’août. Juillet étant perdu, le secteur du tourisme espère une reprise pour la période de Noël, afin de combler les lourdes pertes.’‘

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

La Bosnie et la Serbie s'engagent à œuvrer pour la stabilité dans les Balkans