DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un traitement expérimental ralentit les effets d'Alzheimer sur certains patients

C’est peut-être la première avancée médicale significative dans la lutte contre Alzheimer, cette dégénérescence incurable. Les laboratoires

Vous lisez:

Un traitement expérimental ralentit les effets d'Alzheimer sur certains patients

Taille du texte Aa Aa

C’est peut-être la première avancée médicale significative dans la lutte contre Alzheimer, cette dégénérescence incurable.

Les laboratoires américains Eli Lilly sont parvenus avec le solanezumab à préserver la plupart des capacités cognitives de certains patients aux premiers stades d’Alzheimer. Ce médicament est capable de ralentir les effets de la maladie par rapport à des groupes ayant pris un placebo.

Pour le chercheur Paul Aisen, “cela suggère que plus la thérapie débute de manière précoce plus elle semble efficace. Les effets bénéfiques peuvent alors modifier positivement la maladie, mais si la thérapie est initiée plus tard, les effets de la maladie ne peuvent plus être corrigés”.

44 millions de personnes dans le monde sont atteintes de démence dont la forme la plus répandue est Alzheimer. Ce nombre devrait passer à 135 millions de personnes d’ici 2050. Cela se traduira par une explosion des dépenses de santé avec une évaluation à 555 milliards d’euros selon des données fournies par des organisations internationales chargées de la lutte contre Alzheimer.

La plupart des experts restent prudents et attendent désormais les prochains résultats des laboratoires Eli Lilly qui seront publiés dans dix-huit mois.