DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

France : les éleveurs poursuivent leur mouvement


France

France : les éleveurs poursuivent leur mouvement

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Les éleveurs français continuent de bloquer des routes, notamment autour de Lyon. Le mouvement se poursuit malgré l’annonce par le gouvernement d’un plan d’urgence de 600 millions d’euros destiné à soutenir une filière qui souffre de la faiblesse des prix. Un allégement des charges et une restructuration des dettes des exploitants figurent parmi les mesures annoncées. Mais pour de nombreux éleveurs, c’est insuffisant. “On a des charges et des normes que n’ont pas les autres pays, souligne Vincent Pestre, secrétaire général de la FDSEA Rhône. Il faut que l‘État prenne toutes ses responsabilités. Il a fait un premier pas, on s’en félicite. Maintenant, il faut aller plus loin, peser sur les acteurs de la filière pour que les prix augmentent tout de suite.”

Le mois dernier, les différents acteurs, dont la grande distribution, s‘étaient entendus sur une revalorisation des prix de vente pour permettre aux éleveurs de couvrir leurs coûts de production. Mais pour les exploitants, les objectifs n’ont pas été atteints, d’où la poursuite des barrages, notamment en région Rhône-Alpes. De nombreux automobilistes sont excédés : “Il est 20 heures et je voudrais rentrer chez moi. Je vais rentrer à quelle heure ? Minuit ? Ils ont tout bloqué!”

Laurence Alexandrowicz, euronews : “Bloquer cette autoroute n’est pas anodin, c’est un axe majeur entre le nord et le sud de l’Europe, emprunté par des milliers de camions tous les jours. Des camions dont le chargement était contrôlé dans la soirée par les manifestants. Les agriculteurs envisagent de rester ici jusqu‘à ce jeudi soir ici sur l’autoroute A6.”

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Portugal : les élections législatives auront lieu le 4 octobre