DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Grèce : quelques heurts en marge du vote sur le nouveau plan d'austérité


Grèce

Grèce : quelques heurts en marge du vote sur le nouveau plan d'austérité

Une poignée de manifestants s’en est pris hier aux forces de l’ordre, devant le Parlement grec, alors que les députés débattaient du second train de mesures exigées par les créanciers d’Athènes. Une douzaine de jeunes gens ont lancé divers projectiles, dont un cocktail Molotov, en direction de la police. Les agents n’ont pas répliqué.”

Des milliers de personnes ont protesté contre le plan d’austérité, place Syntagma, et elles ont décidé de continuer à manifester dans les semaines à venir”, précise Michalis Arampatzoglou, membre de notre bureau à Athènes.Plus tôt, en effet, 6 000 personnes avaient répondu à l’appel du syndicat des fonctionnaires contre le mémorandum, le nom donné ici aux programmes internationaux d’aide financière.

Plus tôt, en effet, 6 000 personnes avaient répondu à l’appel du syndicat des fonctionnaires contre le mémorandum, le nom donné ici aux programmes internationaux d’aide financière. “Nous manifestons contre les mesures votées ce mercredi au Parlement, explique une jeune Grecque. Nous demandons aux députés de ne pas les adopter. Nous nous battons pour que le troisième mémorandum ne passe pas, parce que ce serait, selon nous, un désastre. En réalité, c’est du chantage. La crise sera une nouvelle fois payée par les chômeurs, les travailleurs, et les jeunes. Nous voulons que cela cesse.”

Des échauffourées avec la police avaient émaillé la semaine dernière la manifestation contre le premier train de mesures exigé par les créanciers de la Grèce.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

France : les éleveurs poursuivent leur mouvement