DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Produire à perte avec des prix de vente élevés au final, les éleveurs disent stop !


France

Produire à perte avec des prix de vente élevés au final, les éleveurs disent stop !

La majorité des éleveurs dénoncent leurs conditions. A 27 ans, Aline Cabaussel est secrétaire générale des jeunes agriculteurs du Rhône. Il y a 4 ans, elle a repris la ferme de ses parents dans les Monts du Lyonnais. Elle produit du lait, mais ses efforts quotidiens ne sont pas payés en retour. Une véritable angoisse y compris pour les consommateurs comme elle l’explique à notre envoyée spéciale, Laurence Alexandrowicz : “on a pour vous citer quelques chiffres en production laitière un coût moyen de production aux alentours de 325 euros les 1000 litres. Aujourd’hui, on vend notre lait à nos entreprises laitières aux alentours de 300 euros. Donc 30 centimes le litre, mais vous l’achetez à 56 centimes en grandes surfaces. Où passe la différence ?

En cause aussi, la fin du système des quotas laitiers et la libéralisation de la production. Elles ont entraîné des excédents et la baisse des prix.

“Les agriculteurs ont décidé de lever le blocage. Demain, il y a une réunion de la filière sur les prix et ils sont décidés à reconduire le mouvement si les annonces ne sont pas au rendez-vous”, précise notre envoyée spéciale, Laurence Alexandrowicz.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les éleveurs restent mobilisés en France malgré le plan d'urgence du gouvernement