DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Après le FT, Pearson veut céder sa particpation dans The Economist


économie

Après le FT, Pearson veut céder sa particpation dans The Economist

Après le Financial Times, le groupe britannique Pearson cherche à vendre la participation qu’il détient dans The Economist, le célèbre et lucratif hebdomadaire, autre référence internationale de la presse économique. Pearson détient 50% de The Economist : une participation à laquelle s’intéresse fortement Exor, le holding de la famille Agnelli, déjà présent à hauteur de 4,7% dans le capital de The Economist Group. L’objectif de Exor, principal actionnaire de Fiat Chrysler Automobiles : devenir le premier actionnaire du groupe de presse dont les autres propriétaires se nomment Rothschild ou bien Cadbury.
Il y a quelques jours, Pearson a vendu le Financial Times au groupe de presse japonais Nikkei pour 1,2 milliard d’euros.
La valeur des 50% de The Economist détenus pas Pearson est estimée entre 420 et 560 millions d’euros.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Ryanair relève ses prévisions de trafic passagers pour 2015-2016