DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Chine : les places boursières rechutent lundi

Vous lisez:

Chine : les places boursières rechutent lundi

Taille du texte Aa Aa

En Chine, rien ne permet d’expliquer l’ampleur des pertes lundi à la clôture des bourses de Shanghaï et Shenzhen : les deux indices des plus grandes valeurs chinoises cotées reculant de plus de 8%.
Cette chute c’est la réapparition des craintes chez les investisseurs après la publication de résultats médiocres de la part de groupes industriels chinois.

“Bien qu’on aie vu récemment la Banque centrale prendre des mesures pour stabiliser le marché, le sentiment populaire n’a pas été apaisé du tout, explique Huang Cendong, analyste chez Guojin Securities. La dégringolade d’aujourd’hui rappelle aux gens le récent crash des titres cotés. Le dernier crash a été tragique et reste bien présent dans l’esprit des gens. Donc sur le court terme, le sentiment populaire, celui des petits actionnaires pourrait rendre les marchés très volatils”.

Ls valeurs chinoises venaient de reprendre plus de 15% en trois semaines après avoir chuté de 30% en autant de temps. Ce mouvement de yo-yo sur la valeur des actions a fait suite à une période spéculative qui a vu la valeur de l’indice de Shanghaï doubler au premier semestre 2015.

“La Chine est très importante pour l‘économie mondiale. Et si les choses continuent comme ça, la Banque centrale chinoise va acheter pour compte propre les actions des entreprises du pays, explique Robert Halver, analyste chez Baader Bank à Francfort. La Chine ne peut pas s’affaiblir parce que sinon toute l‘économie mondiale aura un problème et en comparaison l’imbroglio grec ressemblera à une fête pour adolescents”.

“A moins, comme le dit un analyste chinois, que le récent rebond, si rapide et si fort, appelle une correction technique”. Tout simplement.