DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les agriculteurs français dénoncent la concurrence déloyale des pays voisins

En France les agriculteurs poursuivent leur mouvement : en Alsace à la frontière allemande les camions chargés de produits agroalimentaires étrangers

Vous lisez:

Les agriculteurs français dénoncent la concurrence déloyale des pays voisins

Taille du texte Aa Aa

En France les agriculteurs poursuivent leur mouvement : en Alsace à la frontière allemande les camions chargés de produits agroalimentaires étrangers sont systématiquement refoulés :

allviews Created with Sketch. Point of view

"Les règles ne sont pas les mêmes entre nos pays, ils arrivent à avoir des coûts de production inférieurs aux nôtres"

“Produit allemand, emballage français, aucune etiquette d’origine ! Plus scandaleux que ca c’est pas possible !”, crie un agriculteur en montrant une cagette.

“Aujourd’hui le consommateur, quand il va acheter du persil, il pense acheter un produit local de Bretagne, et il se retrouve avec un produit d’on ne sait où”, dit Didier Pettermann, vigneron.

A la mi-journée, un millier d’agriculteurs mobilisés sur les barrages avaient refoulé quelques 400 camions venus d’Allemagne. D’autres actions étaient prévues, dans l’ouest de la France, notamment autour du siège du groupe Lactalis, leader mondial des produits laitiers, à Laval.

A la frontière espagnole, même opération contre les camions étrangers. Si le gouvernement
a promis des aides substantielles en fin de semaine dernière, les agriculteurs dénoncent la concurrence étrangère :

“Les règles ne sont pas les mêmes entre nos deux pays, même avec d’autres pays voisins, explique Guillaume Darrouy, du syndicat “Jeunes agriculteurs”, ce qui fait qu’ils arrivent à avoir des coûts de production inférieurs aux nôtres, donc liés aux normes, aux charges.”

Le président Hollande a promis de maintenir la pression pour que des prix décents soient garantis aux agriculteurs, avant un conseil des ministres européens de l’Agriculture le 7 septembre où l’on débattra à Bruxelles des demandes françaises.