DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Yémen : les Houthis rejettent la trêve de la coalition


Yémen

Yémen : les Houthis rejettent la trêve de la coalition

La coalition arabe dirigée par l’Arabie Saoudite a appelé à une trêve humanitaire de cinq jours, qui a débuté ce lundi à zéro heure, heure locale. Une trêve d’ores et déjà brisée par les rebelles Houthis qui ont bombardé dans la nuit une localité proche de Taiz, la capitale de la province du même nom.

Les Houthis ont rejeté ce cessez-le-feu, qui intervient après un raid particulièrement meurtrier de la coalition sur la ville de Mokha, dans la même province. Au moins 80 personnes ont péri dans ce bombardement dont de nombreux civils. Par ailleurs, des affrontements se poursuivent autour d’Aden, la grande ville du sud, reconquise ces derniers jours par les forces loyalistes.

Cette trêve, saluée par l’ONU, doit permettre l’acheminement de l’aide humanitaire à une population très affectée par des pénuries diverses. Un bateau saoudien chargé de 4.000 tonnes de produits alimentaires a accosté dimanche à Aden. L’Arabie Saoudite avait déjà fait parvenir vendredi par avion plusieurs tonnes de médicaments.
Un cargo du Programme alimentaire mondial (PAM) est également arrivé ce week-end sur les côtes yéménites.

Ce conflit au Yémen a déjà fait plus de 3.700 morts et des dizaines de milliers de déplacés.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La fille de Withney Houston s'est éteinte cette nuit