DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Nucléaire iranien : John Kerry défend l'accord devant une commission parlementaire


Etats-Unis

Nucléaire iranien : John Kerry défend l'accord devant une commission parlementaire

John Kerry a défendu ce mardi à Washington l’accord sur le nucléaire iranien, devant la Commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants.
Le secrétaire d’Etat s‘était déjà plié à l’exercice la semaine dernière devant les responsables du Sénat.
Et à chaque fois, il a pu constater l’hostilité d’une partie des parlementaires, les Républicains notamment, qui estiment que les Etats-Unis se sont fait “embobiner” par l’Iran.

“Il n’y avait pas de meilleur accord possible”, a rappelé John Kerry. Et d’insister sur toutes les obligations auxquelles les Iraniens doivent se plier.

“Ils (les Iraniens) sont soumis désormais et pour toujours à d‘énormes contraintes concernant les inspections. Ils doivent rendre des comptes pour tout ce qui touche aux activités de recherche et développement dans le domaine du nucléaire. Cette exigence concerne aussi la fabrication, la production de technologies sensibles, les centrifugeuses, les composants des rotors, tout ce qui entre dans le processus de fission nucléaire, les mines d’uranium, les usines de concentration, les déchets nucléaires. Ils sont engagés pour toutes ces choses là”.

L’accord sur le programme nucléaire iranien a été signé le 14 juillet dernier à Vienne entre Téhéran et les grandes puissances.
Un accord qui prévoit une levée progressive des sanctions en échange de garanties que l’Iran ne se dotera pas de l’arme atomique.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Où est Seif al-Islam, fils le plus en vue de Kadhafi, condamné à mort en Libye ?