DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Plus d'un millier de migrants sauvés au large de la Sicile


Italie

Plus d'un millier de migrants sauvés au large de la Sicile

Ils étaient presque 500 migrants sur une embarcation surchargée, au large de la Libye, quand ils ont été secourus par la marine irlandaise. Parmi eux, 14 personnes sont mortes, et en Sicile où les cercueils ont été débarqués, des cérémonies religieuses ont eu lieu à la mi-journée.

“Beaucoup sont morts à cause d’un voyage inhumain, comme d’habitude, explique Chiara Montaldo, de “Médecins Sans Frontières”. Sur le bateau il y avait presque 500 personnes, ceux qui sont morts étaient dans la cale. Cette fois ils ne se sont pas noyés, ils sont morts d’asphyxie ou de faim ou de soif. “

Au même moment un navire de “Médecins Sans Frontières” venait au secours de presque 700 migrants, conduits eux aussi en Sicile.

“La plupart viennent d’Erythrée, ils fuient la persécution qui sévit là bas et il y a beaucoup d’histoires différentes, raconte
Francois Zamparini, de “Médecins Sans Frontières”. Ils savent ce qui les attend en prenant la mer, ils savent qu’ils risquent de mourir. Mais c’est la seule manière de fuir la torture, la persécution et le reste.”

En 2014 les Erythréens, habitants d’un pays où la liberté de la presse est comparable à la Corée du Nord, étaient parmi les plus nombreux à tenter la folle traversée de la Méditerranée.

Cette année plus de 1.900 migrants ont péri en mer.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Immigration : à Berlin, l'enjeu de la formation