DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Deux Zimbabwéens entendus par la justice après la mort de Cecil

La justice zimbabwéenne accuse le chasseur local, Theo Bronkhorst, et le propriétaire d’un parc à Gibier de Hwangué, Honest Ndlovu, d’avoir aidé un

Vous lisez:

Deux Zimbabwéens entendus par la justice après la mort de Cecil

Taille du texte Aa Aa

La justice zimbabwéenne accuse le chasseur local, Theo Bronkhorst, et le propriétaire d’un parc à Gibier de Hwangué, Honest Ndlovu, d’avoir aidé un riche dentiste américain à tuer le célèbre lion Cecil. Les deux hommes ont été entendus hier par le tribunal de Hwange, à 800 km de la capitale, Harare.

“Mon client a été libéré après versement d’une caution de 1 000 dollars, précise l’avocat de Theo Bronkhorst, Givemore Muvhiringi. Il doit se présenter au commissariat de Bulawayo trois fois par semaine, les lundis, mercredis et vendredi. Nous avons remis son passeport à la cour de Hwange. L’affaire sera jugée le 5 août.”

Walter James Palmer, riche dentiste du Minnesota, a reconnu avoir déboursé 50 000 dollars pour payer sa chasse qu’il croyait, dit-il, légale. Il affirme également avoir ignoré que sa proie n‘était autre que le célèbre lion Cecil, dont la mort a ému nombre d’internautes de par le monde. Victimes de virulentes insultes sur le net, Palmer a dû fermer sa clinique dentaire devant laquelle un mémorial a été dressé.