DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Trois soldats turcs tués, les représailles aux raids turcs contre le PKK se multiplient


Turquie

Trois soldats turcs tués, les représailles aux raids turcs contre le PKK se multiplient

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Trois soldats turcs ont été tués dans la matinée, dans le sud de la Turquie, à la frontière de la Syrie et de l’Irak. Une attaque en réponse aux raids aériens ordonnés par Ankara sur les bases du PKK dans le nord de l’Irak. Le gouvernement turc a lancé il y a une semaine une grande offensive contre l’Etat islamique, mais en profite en réalité pour frapper les rebelles kurdes, enterrant de facto le processus de paix avec la guerilla. Ce matin également, un policier et un civil ont été abattus à une terrasse de café, dans le sud de la Turquie.

Dans le nord de l’Irak, le village kurde d’Amadiya a été plusieurs fois la cible des F-16 turcs :
“La moitié des habitants du village a fui, à cause des bombardements, explique Salim Ahmed Salim, un habitant, et ils ont peur de revenir. Beaucoup de récoltes et de maisons ont été brûlées.
Il n’y a pas d’avantage à la guerre. Nous espérons que le gouvernement turc et le PKK résoudront leurs problèmes par des discussions pacifiques.”

Sur le plan politique, Selahattin Demirtas le leader du parti prokurde, appelle à ne pas enterrer le processus de paix. La question kurde, qui empoisonne la Turquie depuis 30 ans, attise les tensions politiques depuis l’excellent score des prokurdes à la dernière élection.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le chasseur du lion Cecil chassé à son tour